Apnée centrale du sommeil (ACS)

L'apnée centrale du sommeil (ACS) est le type le moins courant d'apnée du sommeil1. Les chercheurs scientifiques estiment que moins de 20 % de tous les cas d'apnée du sommeil1 sont diagnostiqués comme étant une ACS.

À la différence du syndrome d'apnée obstructive du sommeil, l'apnée centrale du sommeil survient lorsque vos voies aériennes sont dégagées. L'ACS signifie que vous arrêtez de respirer pendant au moins 10 secondes au cours de votre sommeil car votre cerveau ne signale pas au corps qu'il doit inspirer.

Le type le plus courant d'apnée centrale du sommeil est la respiration de Cheyne-Stokes (RCS). En savoir plus sur la RCS.

Les personnes atteintes d'ACS ne ronflent pas souvent et, par conséquent, le problème peut rester non identifié. Découvrez les symptômes de l'ACS sur la page consacrée à ce sujet.

 

Quelle est la cause de l'apnée centrale du sommeil ?

L'apnée centrale du sommeil peut être provoquée par une insuffisance cardiaque, ou une pathologie ou un traumatisme cérébral par exemple :

  • AVC ;
  • tumeur cérébrale ;
  • infection cérébrale virale ;
  • maladie respiratoire chronique ;
  • maladies neurologiques.

Certains analgésiques comme la morphine, la codéine et l'oxycodone peuvent entraîner l'irrégularité ou l'interruption de la respiration.

À des altitudes très élevées, supérieures à 4500 mètres, vous pouvez subir des problèmes respiratoires pendant le sommeil. Par exemple, vous pouvez souffrir d'une respiration de Cheyne-Stokes (RCS), d'une respiration irrégulière et superficielle, d'une hyperventilation (respiration rapide) ou d'une hypoventilation (respiration insuffisante). En règle générale, ces problèmes disparaissent lorsque vous revenez à une altitude normale.

Parfois, l'apnée centrale du sommeil peut être idiopathique lorsque sa cause est inconnue.

 

Qui est affecté par l'ACS ?

Même si n'importe qui peut développer une apnée centrale du sommeil, certains facteurs engendrent un risque plus important, y compris l'obésité, le sexe et l'âge. Les hommes sont plus susceptibles de développer une ACS que les femmes2. Par ailleurs, l'ACS est plus courante chez les personnes âgées.

Si vous vous sentez fatigué, si vous ne dormez pas correctement et si vous vous réveillez subitement avec des bruits d'étouffementparlez-en à votre médecin qui pourra vous orienter vers une étude du sommeil. Découvrez les options de traitement ResMed en matière d'ACS pour vous aider à mieux respirer, dormir et vous reposer.

 

Références

Autres articles