Apnée du sommeil et risque d'accident de la route

Si vous êtes apnéique, vous êtes probablement fatigué, vous souffrez de somnolence diurne et votre vigilance est réduite. Tous ces facteurs aggravent votre risque d'endormissement au volant. Des chercheurs scientifiques ont démontré que les apnéiques courent un risque considérablement accru d'accidents de la route1.

États-Unis, on estime que chaque année 310 000 accidents sont imputables à l'apnée du sommeil. Ces accidents entraînent 1 400 décès et coûtent 15,9 milliards $2.

Des étudesont montré que la conduite tout en étant à moitié endormi serait aussi dangereuse que de conduire illégalement en état d'ébriétéont montré que la conduite tout en étant à moitié endormi serait aussi dangereuse que de conduire illégalement en état d'ébriété3.  En fait, les apnéiques au volant sont plus dangereux que les conducteurs ivres4.

Lorsque les patients sont traités pour l'apnée du sommeil, le risque d'accidents imputables à cette pathologie est considérablement réduit5.

Si vous présentez des symptômes d'apnée du sommeil, consultez votre médecin. Un traitement approprié peut vous aider à dormir paisiblement et à réduire votre risque d'accidents de la route. Découvrez les autres bénéfices du traitement.

Références

Informations supplémentaires sur les risques