L'université de Sydney et ResMed s'associent pour accélérer la recherche sur les troubles respiratoires du sommeil et en ingénierie biomédicale

SYDNEY, 14 mai 2013 – L'université de Sydney et ResMed Limited ont annoncé aujourd'hui un nouveau partenariat incluant un financement considérable à long terme des activités de recherche à l'université pour le bénéfice de millions de personnes souffrant de troubles respiratoires du sommeil dans le monde entier.

En vertu d'un accord passé récemment entre les deux parties, ResMed Limited va verser  25 millions AU$ à l'université pour soutenir ses travaux, y compris la création de deux chaires perpétuelles la ResMed Chair of Sleep Medicine pour les troubles respiratoires du sommeil spécialisée plus particulièrement dans les pathologies chroniques et la ResMed Chair of Biomedical Engineering spécialisée plus particulièrement en recherche bioinformatique. Ce don servira également à financer la recherche dans des domaines associés. L'accord prévoit également le règlement devant le tribunal fédéral australien d'un litige entre les parties concernant un accord de licence signé précédemment.

« Les troubles respiratoires du sommeil constituent un problème de santé mondial touchant un adulte sur cinq et ayant des implications graves pour d'autres pathologies chroniques comme l'hypertension et l'insuffisance cardiaque », déclare Michael Farrell, PDG de ResMed. « À travers ce partenariat, nous avons pour objectif d'aider l'université à produire de nouvelles informations sur les traitements possibles de cette maladie potentiellement fatale. »

ResMed est un innovateur et un pionnier dans le développement de produits pour le traitement des troubles respiratoires du sommeil et des pathologies respiratoires, y compris la BPCO. Le site de Sydney de la société est un centre de fabrication et d'innovation et le siège des opérations dans la région Asie-Pacifique. Plus de 1 200 personnes travaillent sur ce site.

Le Dr. Michael Spence, vice-chancelier de l'université, a exprimé sa gratitude à ResMed pour cette contribution positive et estime que cet accord « permettra à l'université de poursuivre le développement de sa recherche d'avant-garde dans ces domaines d'une importance critique ainsi que fournir d'autres opportunités à nos chercheurs. »

Le programme de recherche en sciences médicales et de la santé de l'université de Sydney a une réputation mondiale comme démontré par le rapport de 2012 « Excellence in Research for Australia » qui considère le programme de recherche comme étant « largement supérieur à la norme mondiale ».