Options de traitement pour les patients souffrant d'une pneumopathie restrictive

Le traitement de l'insuffisance respiratoire chez les patients atteints de pneumopathies restrictives, principalement de pathologies de la paroi thoracique, peut contribuer à soulager certains des symptômes d'une respiration faible, notamment :

  • des dyspnées pendant l'effort,1
  • des œdèmes périphériques,1
  • des orthopnées,1
  • des céphalées matinales,1
  • une fatigue,1
  • un sommeil de mauvaise qualité,1
  • une perte d'appétit.

La VNI est indiquée dans le traitement de l'insuffisance respiratoire en cas de symptômes ou de signes de cœur pulmonaire, et d'au moins un des symptômes ou signes suivants :

  • PaCO2 artérielle diurne ≥ 45 mmHg,
  • SaO2 nocturne < 88 % pendant cinq minutes consécutives,
  • maladie neuromusculaire dégénérative avec une PImax < 60 cmH2O ou une CVF < 50 % de la valeur prévue.

La ventilation non invasive (VNI) est une option de traitement efficace de l'insuffisance respiratoire hypercapnique chez les patients atteints de pneumopathies restrictives.1

Référence

  • 01

    Shneerson JM, Simonds AK. Noninvasive ventilation for chest wall and neuromuscular disorders. Eur Respir J. 2002; 20:480-487

Informations supplémentaires sur les pneumopathies restrictives