Traitement de l'insuffisance respiratoire provoquée par une maladie neuromusculaire

Le traitement de l'insuffisance respiratoire chez les patients atteints de maladies neuromusculaires peut contribuer à soulager certains des symptômes d'une respiration faible, notamment :

  • l'hypoventilation nocturne (orthopnées, hypercapnies et désaturations en oxygène), qui peut se manifester avant le développement d'une hypercapnie diurne,1
  • une fatigue généralisée plus intense,
  • la dysphagie,
  • les dyspnées pendant l'effort et au repos,
  • la fatigue,
  • la somnolence,
  • les céphalées matinales,
  • les difficultés de concentration,
  • les changements d'humeur.

La ventilation non invasive (VNI) est le traitement idéal de l'insuffisance respiratoire chez les patients atteints de maladies neuromusculaires.

Références

  • 01

    Ward SA, Chatwin M, Heather S, Simonds AK. Randomised controlled trial of non-invasive ventilation (NIV) for nocturnal hypoventilation in neuromuscular and chest wall disease patients with daytime normocapnia. Thorax 2005; 60:1019–1024.

Informations supplémentaires sur les maladies neuromusculaires