Preuves cliniques à propos de l'iVAPS

L'efficacité et la tolérabilité de l'iVAPS ont été démontrées dans huit publications à propos de la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) et des maladies neuromusculaires.

Étude Taille de l'échantillon Population de patients Résultat
Oscroft NS et al. A randomised crossover trial comparing volume assured and pressure preset noninvasive ventilator in stage hypercapnic COPD. COPD: Journal of Chronic Obstructive Pulmonary Disease 2010;7:398–403. 25

Patients BPCO stables hypercapniques en VAI iVAPS comparable à la VAI ; équivalence de la PaO2, de la PaCO2, de l'oxygénation nocturne moyenne, de la fonction pulmonaire, de la capacité d'exercice, de la tcCO2 nocturne moyenne, de l'état de santé et de l'observance.
Jaye J et al. Autotitrating versus standard noninvasive ventilation: a randomised crossover trial. Eur Respir J 2009;33:566–573. 18 Patients avec une maladie neuromusculaire/paroi thoracique stables en VAI. iVAPS comparable à la VAI ; équivalence de l'oxygénation nocturne, de l'efficacité du sommeil, des micro-éveils, de la variabilité de la fréquence cardiaque. Légère augmentation de la tcCO2 et baisse au cours de la phase 1 du sommeil.
Battisti A et al. Automatic adjustment of noninvasive pressure support with a bilevel home ventilator in patients with acute respiratory failure: a feasibility study. Intensive Care Med 2007;33:632–638. 19 Insuffisants respiratoires aigus hypercapniques, stabilisés en VAI. iVAPS comparable à la VAI ; amélioration de la PaCO2 et du pH, équivalence de la ventilation minute, de l'aide inspiratoire, de la fréquence respiratoire et de l'état hémodynamique.
Oscroft NS et al. Volume assured versus pressure preset non-invasive ventilation for compensated ventilatory failure in COPD. Resp Med 2014;108:1508–1515. 40 Patients BPCO avec une insuffisance ventilatoire compensée n'ayant jamais suivi de VNI. iVAPS comparable à la VAI ; équivalence de la PaO2, de la PaCO2, de la mSpO2 et de l'observance du traitement après 3 mois. Durée d'hospitalisation pour le lancement du traitement VNI plus courte avec l'iVAPS.
Kelly JL et al. Randomized trial of ‘intelligent’ autotitrating ventilation versus standard pressure support non-invasive ventilation: Impact on adherence and physiological outcomes. Respirology 2014;19:596–603. 18 Patients présentant une pneumopathie obstructive ou restrictive chronique et n'ayant jamais suivi de VNI.

iVAPS comparable à la VAI ; équivalence de la mSpO2, de la tcCO2, de la spirométrie, de la force des muscles respiratoires, de la qualité du sommeil, des micro-éveils, de l'index de désaturation en O2. Augmentation de l'observance du traitement (>60 minutes) et baisse de l'AI moyenne avec l'iVAPS.
Ekkernkamp E et al. Impact of intelligent volume assured pressure support on sleep quality, compliance and gas exchange in patients with stable hypercapnic COPD. Eur Resp J 2012;40(56):2064.   14 Patients BPCO hypercapniques stables en VAI. iVAPS comparable à la VAI ; identification subjective d'une amélioration de la qualité du sommeil avec l'iVAPS. Baisse plus importante de la tcCO2 avec l'iVAPS par rapport à la VAI.

Banerjee S et al. Volume assured pressure support ventilation for chronic ventilatory failure in COPD. Eur Respir J 2012;40(56):2068. 40 Patients BPCO présentant une insuffisance respiratoire chronique. iVAPS comparable à la VAI ; tendance à un raccourcissement du lancement de la VNI avec l'iVAPS.
Jaye J et al. Initiation of nocturnal ventilation using an intelligent autotitrating non-invasive ventilator: Impact on ventilatory efficiency, sleep and adherence. Eur Resp J 2012;40(56):2852. 18

Pneumopathie obtructive ou restrictive chronique et hypoventilation nocturne nouvellement diagnostiquée. L'iVAPS a permis aux patients d'observer le traitement pendant 60 minutes de plus (par session) comparé à un traitement avec une ventilation avec aide inspiratoire.