Accidents de la route | ResMed
Les accidents de la route

Accidents du travail et de la route liés au sommeil

D'après les recherches publiées, les personnes souffrant d'apnée obstructive du sommeil (AOS) ont plus de chance d'être impliquées dans des accidents de la circulation (de quatre à six fois plus).1,2,3

Chaque année aux États-Unis, on estime à 310 000 le nombre de collisions liées à l'apnée du sommeil. Elles seraient responsables de :

  • 1 400 décès,4
  • 15,9 milliards de dollars américains de frais.4

De plus, conduire en état de fatigue serait aussi dangereux que conduire sous l'influence de l'alcool.5,6

Certaines études ont montré que les personnes souffrant de SAOS étaient aussi dangereuses que des conducteurs saouls.7 Toutefois, le risque d'accidents dus au SAOS serait réduit pour les patients sous traitement par PPC.8,9

On sait que le SAOS altère l'attention et la vigilance, la mémoire visuelle et verbale à long terme, la capacité de construction visuo-spatiale, et a un impact sur la fonction exécutive, ce qui peut avoir des effets importants de diminution de la production, notamment par le départ anticipé d'un salarié, de forts taux d'absentéisme, une productivité plus faible, des difficultés de concentration ou de réalisation de tâches monotones, ainsi qu'un nombre plus important d'accidents du travail10,11. En effet, les personnes souffrant de SAOS présentent un risque deux fois plus élevé d'accidents du travail.12

Références

  1. Young T, Blustein J, Finn L, Palta M. Sleep-disordered breathing and motor vehicle accidents in a population-based sample of employed adults. Sleep 1997;20(8):608-13.:
  2. Teran-Santos J, Jimenez-Gomez A, Cordero-Guevara J. The association between sleep apnea and the risk of traffic accidents. N Engl J Med 1999;340(11);847-51. 
  3. Horstmann S, Hess CW, Bassetti C, Gugger M, Mathis J. Sleepiness-related accidents in sleep apnea patients. Sleep 2000;23;383-89.
  4. Sassani A, Findley LJ, Kryger M, Goldlust E, George C, Davidson TM. Reducing motor-vehicle collisions, costs, and fatalities by treating obstructive sleep apnea syndrome. Sleep 2004;27(3):453-8.: 
  5. Powell NB, Schechtman KB, Riley RW, Li K, Troell R, Guilleminault C. The road to danger: the comparative risks of driving while sleepy. Laryngoscope 2001;111(5):887-93.
  6. Hack MA, Choi SJ, Vijayapalan P, Davies RJ, Stradling JR. Comparison of the effects of sleep deprivation, alcohol and obstructive sleep apnoea (OSA) on simulated steering performance. Respir Med 2001;95(7):594-601.
  7. George CF, Boudreau AC, Smiley A. Simulated driving performance in patients with obstructive sleep apnea. Am J Respir Crit Care Med 1996; 154(1):175-81 :
  8. George CF. Reduction in motor vehicle collisions following treatment of sleep apnoea with nasal CPAP. Thorax 2001;56(7):508-12.
  9. Findley L, Smith C, Hooper J, Dineen M, Suratt PM. Treatment with nasal CPAP decreases automobile accidents in patients with sleep apnea. Am J Respir Crit Care Med 2000;161: 857-9. 
  10. Bucks, R.S., M. Olaithe, and P. Eastwood, Neurocognitive function in obstructive sleep apnoea: a meta-review. Respirology, 2013. 18(1): p. 61-70.
  11. Accattoli, M.P., et al., [Occupational accidents, work performance and obstructive sleep apnea syndrome (OSAS)]. G Ital Med Lav Ergon, 2008. 30(3): p. 297-303.
  12. Ulfberg J, Carter N, Edling C. Sleep-disordered breathing and occupational accidents. Scand J Work Environ Health 2000;26(3):237-42.