La ventilation non invasive chez les patients pédiatriques

Les enfants atteints de pathologies neuromusculaires, telles que l'amyotrophie spinale (AMS), la dystrophie musculaire de Duchenne (DMD), la dystrophie musculaire congénitale de type Ullrich et la myopathie myotubulaire liée à l'X, présentent un risque élevé de développement de troubles respiratoires au cours de leur petite enfance ou de leur adolescence.1

La British Thoracic Society recommande, en matière de gestion des troubles respiratoires chez les enfants atteints de pathologies neuromusculaires, la réalisation d'études du sommeil annuelles pour les patients qui présentent des symptômes d'apnée du sommeil ou d'hypoventilation nocturne (respiration superficielle).2 L'apparition des symptômes chez les enfants souffrant du syndrome de la colonne vertébrale rigide ou d'une faiblesse du diaphragme doit être étroitement surveillée et des études du sommeil plus fréquentes peuvent être envisagées.1,3

La ventilation non invasive est recommandée pour les patients présentant une hypercapnie diurne (niveaux de dioxyde de carbone élevés) et une hypoventilation nocturne symptomatique. Il a été démontré que l'utilisation de la VNI :

  • améliore l'échange gazeux pulmonaire et la gestion de l'hypoventilation chronique ;4,5
  • améliore la qualité de vie en matière de santé ;4,5
  • a un effet positif sur les symptômes liés au sommeil ;5
  • réduit le nombre de réadmissions à l'hôpital suite à des décompensations respiratoires aiguës ;1,5
  • augmente l'espérance de vie chez les patients atteints de pathologies neuromusculaires, d'AMS de type I, de SLA et de DMD.6,7,8,9

Pour garantir des résultats optimums, les médecins doivent contrôler précisément l'efficacité de la VNI et l'observance des patients au traitement.1

Pour plus d'informations sur la ventilation non invasive, rendez-vous sur la page ResMed consacrée à ce sujet. 

Références

  • 01

    Simonds AK, Chronic hypoventilation and its management. Eur Respir Rev 2013; 22: 325-3322.

  • 02

    Hull J, Aniapravan R, Chan E, et al. British Thoracic Society guideline for respiratory management of children with neuromuscular weakness. Thorax 2012; 67: Suppl. 1, i1–i40.

  • 03

    Ramirez A, Khirani S, Delord V, et al. Assessment of sleep quality by pulse wave amplitude and actigraphy in children with sleep disordered breathing: evaluation at diagnosis and under non-invasive ventilation. Sleep Breath 2013; 17: 827-835.

  • 04

    Mellies U, Ragette R, Dohna Schwake C, et al. Long-term noninvasive ventilation in children and adolescents with neuromuscular disorders. Eur Respir J 2003; 22: 631-636.

  • 05

    Young HK et al. Outcome of noninvasive ventilation in children with neuromuscular disease. Neurology. 2007 Jan 16;68(3):198-201.

  • 06

    Bourke SC, Tomlinson M, Williams TL, et al. Effects of non-invasive ventilation on survival and quality of life in patients with amyotrophic lateral sclerosis: a randomised controlled trial. Lancet Neurol 2006; 5: 140-147.

  • 07

    Eagle M, Baudouin SV, Chandler C, et al. Survival in Duchenne muscular dystrophy: improvements in life expectancy since 1967 and the impact of home nocturnal ventilation. Neuromuscul Disord 2002; 12: 926-929.

  • 08

    Simonds AK, Muntoni F, Heather S, et al. Impact of nasal ventilation on survival in hypercapnic Duchenne muscular dystrophy. Thorax 1998; 53: 949-952.

  • 09

    Oskoui M, Levy G, Garland CJ, et al. The changing natural history of spinal muscular atrophy type 1 . Neurology 2007; 69: 1931-1936.

Autres articles