La ventilation non invasive dans le traitement des maladies neuromusculaires chez l'adulte

De nombreuses maladies neuromusculaires, telles que la dystrophie musculaire et la maladie du motoneurone, entraînent progressivement un dysfonctionnement des muscles respiratoires, qui peut entraîner une défaillance respiratoire et le décès du patient. La ventilation non invasive (VNI) nocturne et diurne devient aujourd'hui le traitement privilégié pour ces maladies1 et doit être envisagée chez les patients souffrant :

  • de troubles respiratoires du sommeil avérés ou de désaturations nocturnes en oxygène1,2
  • d'une atteinte progressive des muscles respiratoires et qui développent une hypoventilation (respiration superficielle) et du syndrome d'apnée obstructive du sommeil (SAOS)3,4

La ventilation non invasive présente de nombreux avantages dans le traitement des maladies neuromusculaires. Il a été démontré qu'elle1,5,6  :

  • améliore les gaz du sang ;
  • réduit le travail respiratoire ;
  • améliore les symptômes de fatigue ;
  • réduit la somnolence diurne ;
  • réduit les céphalées matinales ;
  • améliore l'espérance de vie des patients atteints de dystrophie musculaire de Duchenne (DMD) et de sclérose latérale amyotrophique (SLA).7,8

Pour plus d'informations sur la ventilation non invasive, rendez-vous sur la page ResMed consacrée à ce sujet. 

Références

  • 01

    Joshua O. Benditt1 and Louis J. Boitano. Pulmonary Issues in Patients with Chronic Neuromuscular Disease. Am J Respir Crit Care Med Vol 187, Iss. 10, pp 1046–1055, May 15, 2013

  • 02

    Miller RG, Jackson CE, Kasarskis EJ, England JD, Forshew D, Johnston W, Kalra S, Katz JS, Mitsumoto H, Rosenfeld J, et al.; Quality Standards Subcommittee of the American Academy of Neurology. Practice parameter update: the care of the patient with amyotrophic lateral sclerosis: drug, nutritional, and respiratory therapies (an evidence-based review): report of the Quality Standards Subcommittee of the American Academy of Neurology. Neurology 2009;73: 1218-1226.

  • 03

    Bourke SC, Gibson GJ. Sleep and breathing in neuromuscular disease. Eur Respir J 2002;19:1194–1201.

  • 04

    Birnkrant DJ, Panitch HB, Benditt JO, Boitano LJ, Carter ER, Cwik VA, Finder JD, Iannaccone ST, Jacobson LE, Kohn GL, et al. American College of Chest Physicians consensus statement on the respiratory and related management of patients with Duchenne muscular dystrophy undergoing anesthesia or sedation. Chest 2007; 132:1977–1986.

  • 05

    Mehta S, Hill NS. Noninvasive ventilation. Am J Respir Crit Care Med 2001;163:540-577.

  • 06

    Eagle M, Baudouin SV, Chandler C, Giddings DR, Bullock R, Bushby K. Survival in Duchenne muscular dystrophy: improvements in life expectancy since 1967 and the impact of home nocturnal ventilation. Neuromuscul Disord 2002;12:926–929.

  • 07

    Toussaint M, Steens M, Wasteels G, Soudon P. Diurnal ventilation via mouthpiece: survival in end-stage Duchenne patients. Eur Respir J 2006; 28:549–555

  • 08

    Radunovic A, Annane D, Jewitt K, Mustfa N. Mechanical ventilation for amyotrophic lateral sclerosis/motor neuron disease. Cochrane Database Syst Rev 2009;4:CD004427. Mis à jour dans : Cochrane Database Syst Rev 2013;3:CD004427.

Autres articles