Les types de troubles respiratoires du sommeil

Il existe trois types de troubles respiratoires du sommeil : le syndrome d'apnée obstructive du sommeil (SAOS), l'apnée centrale du sommeil (ACS) et l'apnée mixte ou complexe du sommeil. Chacun de ces types présente des caractéristiques distinctives qui permettent de réaliser le diagnostic.

 

Le syndrome d'apnée obstructive du sommeil (SAOS)

Le syndrome d'apnée obstructive du sommeil (SAOS) est la forme la plus courante de troubles respiratoires du sommeil (TRS) ; il touche plus de trois hommes sur dix et près d'une femme sur cinq1. Les patients souffrant d'un SAOS présentent souvent un effondrement partiel ou total des voies aériennes supérieures au cours du sommeil.

 

L'apnée centrale du sommeil (ACS)

L'apnée centrale du sommeil (ACS) est moins courante que le SAOS2. Contrairement aux patients SAOS dont les voies aériennes supérieures partiellement ou totalement bloquées limitent la respiration, les patients souffrant d'apnée centrale du sommeil (ACS) sont atteints d'un trouble du système nerveux central, c'est-dire que soit le centre de la respiration ne parvient pas à déclencher la respiration, soit le signal pour l'inspiration n'est pas transmis correctement au reste du corps du patient.

 

L'apnée mixte du sommeil

L'apnée mixte du sommeil combine l'apnée obstructive du sommeil et l'apnée centrale du sommeil (ACS). Même si l'apnée mixte du sommeil est plus courante que l'ACS, elle reste moins prévalente que l'apnée obstructive du sommeil3.

 

 

 

 

 

 

 

Références

Informations supplémentaires sur les troubles respiratoires du sommeil