Qu'est-ce qui cause les ronflements ?

 

Lorsque nous sommes endormis, les muscles de notre cou se relâchent. Parfois, ils se relâchent au point que les voies aériennes supérieures (le nez et la gorge) se referment partiellement, resserrant le passage emprunté par l'air pour se diriger vers nos poumons. Ce resserrement des voies aériennes provoque une vibration au niveau de la gorge lorsque vous respirez, ce qui entraîne le bruit des ronflements.

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles les muscles du cou peuvent se relâcher. Des amygdales gonflées, une consommation excessive d'alcool, un surpoids, voire même la forme de votre nez et de vos mâchoires – ce ne sont que quelques-uns des facteurs susceptibles de provoquer un relâchement des muscles de votre cou et vos ronflements. 

 

Ronflements et syndrome d'apnées obstructives du sommeil

Chez les ronfleurs présentant un syndrome d'apnées obstructives du sommeil, les muscles se relâchent encore plus. Les apnées du sommeil se produisent lorsque les muscles du cou se relâchent au point d'obstruer complètement les voies aériennes pendant au moins 10 secondes. Dans les formes sévères, ces obstructions, ou apnées peuvent durer jusqu'à deux minutes. 

En réalité, les ronflements et les apnées du sommeil sont causés par les mêmes facteurs, mais les muscles du cou des personnes souffrant d'apnées du sommeil sont plus paresseux que ceux des personnes qui se contentent de ronfler. Attention, toutefois : des muscles du cou paresseux deviennent encore plus paresseux au fil du temps, de sorte que les personnes qui se contentent de ronfler sont exposées au risque de développer des apnées du sommeil. 

Plus d'informations sur les ronflements