Éléments clés au sujet des ronflements

Si vous ronflez – en particulier si vous ronflez bruyamment – vous savez comme cela peut être dérangeant. Vous perturbez vos voisins lorsque vous vous endormez en avion ou au théâtre. Votre conjoint se plaint de ne pas pouvoir dormir et vous chasse dans une chambre d'amis ou sur le canapé. En réalité, 95 % des ronfleurs indiquent que leurs ronflements dérangent leur partenaire.1

Et cela fait des ravages dans votre propre sommeil, que vous en ayez ou non conscience. Les ronflements signifient que vous ne recevez pas la quantité d'oxygène dont vous avez besoin pour dormir d'un sommeil réparateur. Et vous savez ce qui se produit lorsque vous ne dormez pas bien : vous êtes fatigué(e), apathique, voire même grincheux/-se.

Les ronflements sonores et gênants peuvent avoir également des effets indésirables moins évidents. Les ronfleurs présentent un risque 1,6 fois plus élevé de développer une hypertension dans les 4 ans2 suivant le début des ronflements. Il existe également des risques d'autres maladies cardiovasculaires.

 

Tous les ronfleurs ne souffrent pas de SAOS, mais toute personne atteinte de SAOS... ronfle.

Et comme si cela ne suffisait pas, les ronflements sont également le principal indicateur4 du syndrome d'apnées obstructives du sommeil (SAOS), qui est la forme la plus courante d'apnées du sommeil. Les ronflements et les apnées du sommeil sont reliés à un taux alarmant : 3 hommes sur 10 et presque 2 femmes sur 10 qui sont des ronfleurs habituels souffrent également, à divers degrés, de syndrome d'apnées obstructives du sommeil.5 Les apnées du sommeil vous empêchent également de bénéficier du sommeil réparateur dont vous avez besoin pour vivre une vie pleine de fraîcheur et d'énergie.

Selon des études cliniques, les personnes souffrant d'apnées du sommeil non traitées sont exposées à de plus grands risques pour leur santé : 

Ainsi, si vous ronflez ou que vous pensez ronfler, considérez qu'il s'agit d'un signe que quelque chose ne va pas peut-être pas bien. Répondez à notre bref questionnaire sur les apnées du sommeil ou contactez nous pour trouver un établissement de dépistage des troubles du sommeil proche de chez vous.

N'oubliez pas : Il est impossible de guérir les ronflements, mais il est possible de les maîtriser. Un dispositif oral tel que l'orthèse Narval CC™ de ResMed permet de stopper les ronflements bruyants chez près de 9 utilisateurs sur 10.9

Références

  • 01

    Étude réalisée par A+A Healthcare auprès de 95 patients porteurs de Narval CC (Equinoxe en France) en 2011.

  • 02

    Peepard, T. Prospective study of the association between sleep-disordered breathing and hypertension. N Engl J Med, 342 (2000), pp. 1378-1384.

  • 03

    Marin JM, Carrizo SJ, Vicente E, Agusti AG. Long-term cardiovascular outcomes in men with obstructive sleep apnoea-hypopnoea with or without treatment with continuous positive airway pressure: an observational study. Lancet 2005; 365: 1046-53.

  • 04

    Meslier N, Racineux JL : Ronflement et syndrome de haute résistance. Rev Mal Respir 2004 ; 21 : 2S35-2S42.

  • 05

    Young T et al. The occurrence of sleep-disordered breathing among middle-aged adults. N Engl J Med 1993; 328(17):1230–5.

  • 06

    Peker Y, Carlson J, Hedner J. Increased incidence of coronary artery disease in sleep apnoea: a long-term follow-up. Eur Respir J. 2006 Sep;28(3):596-602.

  • 07

    Peepard T. Prospective study of the association between sleep-disordered breathing and hypertension. N Engl J Med 342 (2000), pp. 1378-1384.

  • 08

    Ellen et al. Systematic review of motor vehicle crash risk in persons with sleep apnea. J Clin Sleep Med. 2006 Apr 15;2(2):193-200.

  • 09

    Vecchierini MF & al. A custom-made mandibular repositioning device for obstructive sleep apnoea-hypopnoea syndrome: the ORCADES study. Sleep Med. 2016 Mar;19:131-40. doi: 10.1016.

Plus d'informations sur les ronflements