Études du sommeil

Selon votre pays de résidence, les études du sommeil peuvent être effectuées à la maison ou dans un laboratoire de sommeil. Les études effectuées dans un laboratoire du sommeil sont normalement appelées études de polysomnographie, ou PSG, alors que les études effectuées à la maison sont exécutées par l'entremise d'une étude de polygraphie, ou PG, ou même par l'entremise d'un appareil de surveillance du sommeil. Peu importe laquelle de ces études est applicable dans votre pays, elles servent toutes à démontrer si vous souffrez d'apnée du sommeil et, le cas échéant, à évaluer la gravité de celle-ci. Le « score » principal obtenu lors d'une étude du sommeil est appelé index d'apnées-hypopnées, ou IAH. Votre score d'IAH indique le nombre d'épisodes d'apnées et d'hypopnées par heure pendant l'étude du sommeil (<5 à 30+).1

En plus d'évaluer votre IAH, l'étude du sommeil enregistre également votre saturation en oxygène sanguin, ce qui peut contribuer à une envie de dormir excessive pendant la journée.

À la maison ou dans un laboratoire sur le sommeil ?

Votre clinicien pourra vous recommander l'étude du sommeil qui vous convient. Selon votre pays de résidence et vos besoins spécifiques, l'étude du sommeil pourrait avoir lieu chez vous ou en laboratoire de sommeil. Lisez ce qui suit pour découvrir la différence entre les deux.

Laboratoire du sommeil

Dans un laboratoire du sommeil ou un hôpital, le personnel clinique place des capteurs sur votre corps, qui permettront de surveiller votre sommeil.

Les capteurs sont placés aux endroits suivants :

  • Sur votre tête pour mesurer l'activité électrique de votre cerveau
  • Près de vos paupières et sur le menton pour déterminer dans quelle phase du sommeil vous vous trouvez (c.-à-d. sommeil REM ou non REM)
  • Sur votre poitrine pour mesurer votre rythme cardiaque
  • Sur vos jambes pour évaluer l’activité musculaire

Vous serez également équipé des éléments suivants :

  • Une canule nasale qui surveillera votre respiration
  • Un oxymètre sur le doigt pour mesurer votre saturation en oxygène
  • Des bandes autour de la poitrine et de l'estomac pour mesurer l'effort respiratoire

Il se peut également que le personnel clinique filme l'étude du sommeil, avec votre autorisation, pour en savoir plus sur vos comportements de sommeil.

Ce type d'étude requière que vous passiez la nuit dans l'établissement, alors il est préférable que vous apportiez tout ce dont vous avez besoin pour votre routine de sommeil habituelle, incluant votre pyjama et vos effets de soins personnels.

Étude du sommeil à domicile

Lorsque l'étude du sommeil est effectuée à la maison, c'est un polygraphe ou un dispositif d'évaluation du sommeil spécifique qui sont normalement utilisés. Cette façon de faire assure également tout le confort et la commodité d'être à la maison. Avant de passer une nuit d'étude du sommeil à la maison, un technicien du sommeil vous aidera à poser les capteurs nécessaires et vous indiquera comme vous servir du dispositif d'enregistrement pendant la nuit. Si on vous demande d'utiliser un dispositif d'évaluation du sommeil, le technicien du sommeil vous indiquera comme l'installer et l'utiliser pendant la nuit.

Lors de la nuit prévue pour mener le test à la maison, vous pourrez exécuter votre routine du soir habituelle, vous préparer à vous coucher, installer tout le matériel prévu, comme cela vous a été montré, et commencer l'enregistrement. Le matin venu, vous devrez retirer tout l'équipement, comme montré auparavant, et remettre le dispositif d'enregistrement au laboratoire du sommeil ou à l'hôpital.

Un dispositif d'étude à domicile normal devrait comprendre une ou deux ceintures de poitrine, une canule nasale, un oxymètre et un dispositif d'enregistrement.Il se peut qu'une étude de dépistage du sommeil soit effectuée à l'aide d'un appareil ApneaLinkTMAir ResMed, un appareil de test du sommeil à la maison qui est compact, léger et d'utilisation facile.

Après votre étude du sommeil

Une fois que votre médecin aura reçu les résultats de votre étude du sommeil, il en discutera avec vous. Vous pourrez alors parler de votre état, de sa gravité et des effets possibles sur votre santé, en plus d'explorer les différentes options de traitement qui s'offrent à vous.

Références

  • 01

    American Academy of Sleep Medicine, Sleep-related breathing disorders in adults: recommendations for syndrome definition and measurement techniques in clinical research. Le rapport d'une équipe de l'American Academy of Sleep Medicine Task Force. Sleep 1999 22(5): p.667-89.