Le rôle de la ventilation non invasive dans le traitement de la BPCO

Si vous souffrez de broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO), vous avez peut-être des difficultés à respirer. Lorsque vous inspirez, vos poumons n'absorbent pas assez d'oxygène (O2), et lorsque vous expirez, vous avez du mal à évacuer les déchets gazeux, à savoir le gaz carbonique(CO2).

À l'hôpital, votre médecin vous a prescrit une ventilation. La ventilation a pour fonction de stimuler les échanges d'oxygène et gaz carbonique dans les poumons. Votre médecin peut aussi décider que la ventilation doit être poursuivie au domicile dans les cas suivants:

  • Dyspnée
  • Somnolence diurne
  • Faibles niveaux d'oxygène ou niveaux élevés de gaz carbonique dans le sang.

Le mode de ventilation préféré en milieu hospitalier et privé est la ventilation non invasive.

Avec la ventilation non invasive, vous portez un masque qui est relié par un tube respiratoire à un ventilateur portable. La ventilation vous a été prescrite en traitement nocturne et diurne.

Comment fonctionne la ventilation non invasive

                 Les bénéfices de la ventilation non invasive

La ventilation non invasive est bénéfique pour certains patients BPCO à différents niveaux.

En milieu hospitalier,elle permet :

  • une accélération de la guérison
  • une réduction des complications
  • une réduction des coûts
  • • une sortie plus rapide de l'hôpital.1

À la maison, elle permet:

  • une réduction de la dyspnée
  • une baisse du risque de nouvelle hospitalisation
  • • une amélioration de votre qualité de vie et de survie. 2,3,4

Demandez conseil à votre médecin sur les possibilités de ventilation non invasive à la maison.

Lire plus sur les solutions de ventilation non invasives de ResMed.

 

Références

  • 01

    Ram F et al. Non-invasive positive pressure ventilation for treatment of respiratory failure due to exacerbations of chronic obstructive pulmonary disease. Cochrane Database Syst Rev. 2004;CD004104.

  • 02

    Galli JA et al. Home non-invasive ventilation use following acute hypercapnic respiratory failure in COPD. Respir Med. 2014;108(5):722-8.

  • 03

    Köhnlein T et al. Non-invasive positive pressure ventilation for the treatment of severe stable chronic obstructive pulmonary disease – A prospective, multicentre, randomized, controlled clinical trial. Lancet Respir Med. 2014;2:698-705.

  • 04

    Duiverman ML et al. Two-year home-based nocturnal non-invasive ventilation added to rehabilitation in chronic obstructive pulmonary disease. Respir Res. 2011;12(112).

Plus sur la BPCO