Technologies de ventilation non invasive de ResMed pour BPCO

ResMed vous propose des solutions intelligentes de ventilation non invasive qui peuvent vous aider à adapter le traitement aux besoins individuels et évolutifs de vos patients. Depuis les ventilateurs et les masques aux options et accessoires d'oxygénothérapie, les solutions de ResMed fonctionnent en complémentarité pour aider les patients à respirer plus facilement et à mieux gérer leur maladie.

Haut de page ^

L'excellence en ventilation non invasive

Le succès de la ventilation repose sur l'amélioration des échanges gazeux et la réduction du travail respiratoire tout en garantissant le confort du patient. Le maintien de la synchronisation patient-appareil et la gestion des fuites sont déterminants.

L'asynchronie du ventilateur peut causer des désagréments majeurs, une souffrance et de mauvais résultats cliniques. Une étude estime que chez 40 % des patients sous ventilation non invasive, une asynchronie peut survenir dans 10 % ou moins des respirations.1,2

Un bon appareil permettra de prévenir le phénomène de la manière suivante :

  • Monitorage et compensation des fuites

  • Détection précise du début et de la fin de l'effort respiratoire d'un patient pour déclenchement et mise en cycle

  • Réponse rapide pour atteindre et maintenir la pression réglée

  • Souplesse des réglages pour l'adaptation aux variations pathologiques dans le timing/schéma respiratoire du patient

Conçus pour identifier les changements dans la respiration du patient lorsque la sensibilité aux fuites et à l'asynchronie patient–ventilateur est importante, tous nos appareils intègrent les technologies suivantes pour vous aider à obtenir de meilleurs résultats cliniques :

Vsync permet une synchronisation en cas de fuite

Très sensible à la respiration du patient, notre algorithme Vsync compense rapidement toute fuite par un ajustement automatique du flux de référence. Et parce qu'il peut également estimer avec précision le flux respiratoire et le volume courant, il est idéal pour les circuits avec fuites intentionnelles. Tous ces atouts s'accompagnent d'une fiabilité de déclenchement et mise en cycle ainsi que de pressions définies.

TiControl™ pour aider le patient à expirer

TiControl permet aux cliniciens de limiter le nombre minimal et maximal d'inspirations en fonction de chaque patient. Pour les patients BPCO (broncho-pneumopathie chronique obstructive) dont le flux respiratoire est limité et avec des difficultés à expirer, une réduction de la valeur Ti Max (temps inspiratoire maximal d'un patient) peut prévenir une mise en cycle retardée à la pression expiratoire, ce qui contribue à un meilleur ajustement en fonction du temps inspiratoire idéal du patient.

Cinq niveaux réglables de déclenchement et sensibilités de cycle

En déterminant le timing et le niveau d'effort au début et à la fin de chaque respiration, il est possible d'effectuer un réglage fin de la sensibilité pour répondre au cycle respiratoire spontané du patient.

Pour les ventilateurs Lumis™ et Astral™, la valeur moyenne par défaut est adaptée dans la plupart des cas.

Les principaux paramètres de thérapie peuvent être préprogrammés sur certains ventilateurs pour faciliter le réglage. (Exemple : « Maladie pulmonaire obstructive » dans les paramètres par défaut pour les patients BPCO utilisant un ventilateur Stellar™.)

Toutefois, la possibilité d'effectuer un réglage fin de la sensibilité au déclenchement et à la mise en cycle permet une meilleure personnalisation en début et fin d'inspiration.

Ceci aide à réduire le travail respiratoire du patient et à optimiser la synchronie patient–ventilateur.

Le contrôle des durées de montée/descente vous permet d'optimiser le travail respiratoire, le confort et la synchronie du patient.

La durée de montée correspond à la durée requise par le ventilateur pour atteindre la pression inspiratoire programmée après le déclenchement ; la durée de descente est la durée requise pour atteindre la pression expiratoire programmée après la mise en cycle.

Les durées de montée et descente peuvent être ajustées en fonction des besoins individuels du patient. Des durées courtes de montée et descente assurent des transitions rapides, alors que des durées plus longues permettent une transition plus progressive.

Pour un patient BPCO, une durée de montée courte peut contribuer à un remplissage rapide des poumons.

Outre les technologies décrites ci-dessus, les ventilateurs de ResMed proposent les modes suivants de ventilation :

Modes classiques avec :

  • Mode CPAP (ventilation en pression positive continue)—avec émission d'une pression fixe.

  • Mode S (spontané)—l'appareil détecte la respiration du patient et fournit une IPAP en réponse à une augmentation du flux et des cycles en EPAP à la fin de l'inspiration. La fréquence et le modèle respiratoires sont déterminés par la respiration du patient.

  • Mode ST (spontané/synchronisé) ou PS (aide inspiratoire)—l'appareil augmente toute respiration initiée par le patient, mais fournit aussi des respirations additionnelles lorsque la fréquence respiratoire du patient passe en-dessous de la fréquence de « secours » définie par le clinicien.

  • Mode T (synchronisé)—la fréquence respiratoire et le temps inspiratoire fixes définis par le clinicien sont émis quel que soit l'effort du patient.

  • PAC (ventilation en pression assistée contrôlée)—le temps inspiratoire est prédéfini en mode PAC. Il n'y a aucune mise en cycle spontanée/flux. L'inspiration peut être déclenchée par le patient lorsque la fréquence respiratoire est supérieure à la valeur prédéfinie, ou des respirations synchronisées déclenchées sont émises à la fréquence respiratoire de secours.

Mode iVAPS de ResMed

Avec l'introduction du mode iVAPS, une fréquence minimum intelligente (iBR) et la fonction d'auto-ajustement AutoEPAP, nous contribuons à la définition d'une nouvelle norme dans la ventilation sur mesure et réactive pour les patients BPCO. Nous appelons l'ensemble de ces nouvelles technologies IntelligentAir..

iVAPS fournit une aide inspiratoire à auto-ajustement

En ciblant la ventilation alvéolaire de chaque patient, le mode d'aide inspiratoire iVAPS s'ajuste automatiquement afin de maintenir cette valeur-cible et de stabiliser la respiration du patient.

iVAPS s'adapte automatiquement aux modifications des besoins des patients en contrôlant en permanence leur ventilation actuelle et leur fréquence respiratoire, et en comparant ces valeurs à leur ventilation et à leur fréquence respiratoire cibles.

iBR fournit une aide à la respiration uniquement lorsque nécessaire

Une fonction d'iVAPS, l'intelligent Backup Rate (iBR), fournit une aide à la respiration uniquement quand cela est nécessaire afin de donner un maximum d'opportunités au patient de respirer spontanément.

L'iBR maximise les probabilités de respiration spontanée par le patient et fonctionne à l'intérieur de deux limites : la fréquence-cible du patient et sa fréquence de base, qui correspond aux deux-tiers de la fréquence-cible.

L'importance d'un ciblage de la ventilation alvéolaire

Certains modes de ventilation ciblent le volume courant (ou ventilation par minute) sans prendre en compte l'espace anatomique mort présent dans les voies respiratoires du patient. Le mode iVAPS de ResMed se distingue car il cible la ventilation alvéolaire, ce qui représente la mesure la plus précise de la capacité pulmonaire et respiratoire d'un patient.

Comme iVAPS prend en compte à la fois le volume courant et le taux respiratoire en ciblant la ventilation alvéolaire, les effets des variations de la fréquence respiratoire sur le dispositif d'aide à la ventilation peuvent être mieux contrôlés.

AutoEPAP traite les obstructions des voies aériennes supérieures.

En complément d'iVAPS, la fonction AutoEPAP en option traite les obstructions partielles et totales afin de maintenir les capacités des voies aériennes supérieures.

AutoEPAP répond aux obstructions des voies aériennes supérieures en ajustant automatiquement la pression expiratoire au degré de gravité de l'évènement.

Haut de page ^

Notre gamme complète de ventilateurs

Nos ventilateurs sont concentrés par conception sur la qualité de vie de vos patients BPCO. Les patients peuvent envisager leur maladie avec sérénité car un ventilateur ResMed les assiste au quotidien à l'hôpital et chez eux, à l'intérieur comme à l'extérieur.

Les ventilateurs non invasifs de ResMed intègrent la simplicité, leur configuration est donc aisée, tout comme le monitorage et la modification de traitement depuis le ventilateur lui-même.

Facile à utiliser à l'hôpital comme à la maison, chaque ventilateur est doté d'options de menu qui permettent un réglage et un ajustement aisés du traitement.

ResMed propose trois gammes de ventilateurs pour aider les patients BPCO à respirer plus facilement :

Lumis

Dernier modèle de la famille ResMed, Lumis est doté d'un menu intuitif et d'une surface d'appui compacte. Il offre aux patients BPCO une ventilation confortable, personnalisée et non invasive avec de l'air chauffé et humidifié. Facile à configurer et titrer, Lumis s'adapte aisément à la respiration du patient. Les options Ramp et Ramp down de Lumis aident les patients à accéder ou quitter plus facilement les séances de traitement.

  • L'option QuickNav de Lumis est une solution d'ajustement aisé du traitement. Double-cliquez sur le bouton Home de l'appareil pour basculer rapidement et facilement entre l'écran de réglage (pour ajuster le traitement de votre patient) et l'écran de monitorage (pour contrôler l'impact de ces réglages sur le traitement du patient).

  • Les modes essentiels s'adaptent aux patients qui souhaitent accéder au traitement prescrit sans avoir à se soucier des autres réglages et menus. Il leur suffit d'appuyer sur Start et le ventilateur s'occupe du reste.

  • L'oxygène peut être aisément administré par le tubeClimateLineAir™ Oxy en option.

  • L'humidification est assurée par un humidificateur intégré – et permet à vos patients de profiter de tout le confort de l'humidification dès que leur appareil est mis sous tension.

Plus d'informations sur la gamme Lumis  

Stellar

Stellar est un ventilateur invasif et non invasif qui est polyvalent par nature. Il est indiqué pour les patients avec des besoins ventilatoires changeants et des troubles respiratoires évolutifs, comme la BPCO.

  • Les options d'interface proposent un panel d'applications thérapeutiques invasives et non invasives pour différents types de patients et conditions.

  • Les options essentielles de réglage telles que le circuit d'apprentissage et le type de masque sont affichées sur le premier écran de menu clinique et vous permettent d'accéder immédiatement aux paramètres importants.

  • Les paramètres de pathologie par défaut sont prédéfinis et organisés par catégorie pathologique. Ils constituent pour le personnel un point de départ utile à partir duquel effectuer un réglage fin rapide (si nécessaire) pour répondre aux besoins individuels des patients.

  • 2 programmes de traitement permettent aux cliniciens de prédéfinir et enregistrer des programmes pour les patients avec des spécificités thérapeutiques qui évoluent dans certaines conditions (exemple : jour/nuit). Ceci permet des transitions rapides entre les paramètres thérapeutiques sans réglage fin manuel.

  • Plage de pressions : 2–40 cmH2O.

  • Des graphiques en temps réel et des valeurs surveillées contribuent à l'analyse et à la titration.

  • Encourager la mobilité du patient avec le fonctionnement optionnel sur batterie pour une autonomie totale de 18 heures (avec la batterie interne et 2 batteries externes additionnelles).

  • L'oxygène est entraîné vers l'arrière de l'appareil, ce qui représente jusqu'à 30 L/min.

  • Des options de monitorage SpO2 et FiO2 sont également disponibles.

 

Plus d'informations sur la gamme Stellar

 

Astral

 

 

Astral est un ventilateur support de vie qui peut être utilisé en mode invasif ou non invasif chez les patients aux besoins plus spécifiques et au traitement continu.

Le circuit QuickConnectTM simple à valve signifie moins de connexions et moins de risque de réglage incorrect de la ligne de valve expiratoire et de la ligne de pression proximale.

L'assistant de configuration guide le personnel pas à pas pour un réglage correct de l'appareil pour chaque patient.

Le circuit d'apprentissage permet de déterminer les caractéristiques de résistance et d'observance du circuit, veillant ainsi à une administration précise du traitement. Il comprend aussi un auto-test de l'appareil où les capteurs de cellule oxygène et de débit expiratoire sont contrôlés et étalonnés.

Jusqu'à 4 programmes de traitement permettent aux cliniciens de prédéfinir et d'enregistrer des programmes pour les patients avec des spécificités thérapeutiques qui évoluent dans certaines conditions (exemple : jour/nuit, avec/sans humidification). Ceci permet des transitions rapides entre les paramètres thérapeutiques sans réglage fin manuel.

Plage de pressions: 2–50 cmH2O (circuit de fuite) ; 0–50 cmH2O(circuit à valve).

Des graphiques en temps réel et des valeurs surveillées facilitent l'analyse et la titration.

Encourager la mobilité du patient avec le fonctionnement optionnel sur batterie pour une autonomie totale de 24 heures (avec la batterie interne et 2 batteries externes additionnelles).

L'oxygène est entraîné vers l'arrière de l'appareil, ce qui représente jusqu'à 30 L/min.

Des options de monitorage SpO2 et FiO2 sont également disponibles.

 

Haut de page ^

Des masques confortables adaptés à un large panel de patients

Monitorage pour les soins à long terme

Parfaitement compatible avec notre gamme de ventilateurs, notre logiciel AirView™, système de ResMed de télésuivi des patients basé sur le cloud et le système de monitorage haute résolution ResScan™ favorisent la collaboration au sein des équipes soignantes ainsi que le suivi des patients BPCO, même en cas d'évolution.

Haut de page ^

Références

  • 01

    Mulqueeny Q et al. Automated detection of asynchrony in patient-ventilator interaction. Conf Proc IEEE Eng Med Biol Soc. 2009;2009:5324-7.

  • 02

    Epstein SK. How often does the patient–ventilator asynchrony occur and what are the consequences? Respir Care. 2011;56(1):25-38.